Le forum des Papas et des Mamans !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Hama

avatar

Féminin Messages : 337
Réputation : 74

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Ven 14 Aoû - 13:42

Ma sage-femme m'a dit hier que si j'avais des crevasses, il faudrait voir de suite un ostéopathe pour le petit : selon elle les crevasses sont majoritairement dû à un mauvais positionnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breiz

avatar

Féminin Messages : 1447
Réputation : 304

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Ven 14 Aoû - 14:03

Oui, nous ça a été réglé par la visite chez l'ostéo.
Je pensais en avoir encore mais en fait c'est juste que j'ai la peau hyper sensible et donc j'ai mal quand elle tète, quoi que je fasse :D

Je vais me faire un DIY crème mamelon je vous tiendrais au courant de son efficacité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://parentsimparfaits.wordpress.com/
Reubeuh

avatar

Féminin Messages : 1080
Réputation : 215
Age : 28
Localisation : Grenoble (Isère, 38)

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Sam 15 Aoû - 23:02

@Frodon_ Je crois que j'ai le même type de problème que toi...

Depuis sa naissance, Elias ne tète pas... Même la première tétée il n'a jamais réussi à la faire. Du coup les sages femmes ont passé près d'une heure à m'aider à le mettre au sein, mais il n'a jamais amorcé la moindre succion. Elles m'ont montré comment tirer mon colostrum à la main pour lui donner, mais j'avais beaucoup de mal. Une conseillère en lactation est venue me voir le jour même pour me passer un DAL et me montrer les positions naturelles et la méthode, mais rien à faire, il ne cherche pas le sein, il se repousse dès que je l'approche...

Le premier jour j'ai tiré comme j'ai pu, et on donnait à la cuillère. Sauf qu'au bout de 24h, il a hurlé à s'en faire péter les cordes vocales, et monsieur est parti en urgence à la pharmacie de garde pour chercher du LA et un biberon... Et des bouts de seins aussi, parce que je voulais pas abandonner. On a pris des Dodie quand même (bout de sein et bib) histoire de pas foirer complètement le truc. J'ai continué d'essayer de donner plutôt à la cuillère, que ce soit le peu de colostrum que j'arrivais à tirer ou le LA. Mais au bout d'un moment, avec la fatigue et les colères, on a donné au biberon... J'ai attendu la montée de lait avec impatience, en me disant ce sera plus facile à avoir, il s'acharnera plus, ça ira mieux...

La montée de lait est arrivée, j'ai commencé à pouvoir tirer au tire lait. Tout doucement, j'arrive à faire monter les quantités (surtout que je prends le combo tisane d'allaitement 2L par jour + galactogil 2 cuillères à soupe 3 fois par jour + ovomaltine) mais je n'arrive pas encore à rattraper ses besoins, du coup on complète au LA (chaque biberon me met en larmes...)

J'ai acheté de quoi faire le double pompage, et aussi un DAL en me disant qu'avec le DAL ça allait l'encourager à prendre au sein... Rien à faire, l'approcher de mon sein le met dans une fureur noire, il s'énerve à s'en étouffer (il devient cramoisi et crie à se péter les poumons, il se débat, bref c'est dur pour moi et en plus monsieur ne supporte pas de l'entendre crier donc même s'il me soutient il en vient vite à me dire "pitié on lui donne un biberon parce qu'il va crever à force de gueuler comme ça"...)

Niveau conseils, les sages femmes et la conseillère en lactation m'ont dit que la position était bonne, avec les bouts de seins des fois il prend mais la plupart du temps il hurle (j'ai commandé des medelas pour remplacer les dodies trop dures apparemment) mais là j'avoue que je ne sais plus quoi faire... La pédiatre qu'on a vu m'a dit que parfois, les choses rentraient dans l'ordre une fois que bébé avait repris son poids de naissance. Il doit voir l'ostéopathe mercredi aussi, peut être qu'il pourra regarder sa bouche ? C'est hyper frustrant, il prend le biberon, il prend le petit doigts, et il tire la gueule sur mon nichon, j'ai beau savoir qu'il ne faut pas le prendre pour moi je le vis hyper mal et je comprends pas... Ca me rend vraiment malheureuse et niveau baby blues je pleure dès qu'il refuse, j'ai l'impression d'être dans une impasse... Au départ les sages femmes m'ont dit que j'avais pas beaucoup de bout de sein, j'ai les mamelons plats (apparemment dans ma famille tout le monde a eu du mal à allaiter) mais du coup vu que je tire beaucoup j'ai l'impression de les faire les bouts de seins et ça change rien...

Il n'a que 6 jours, ça peut mettre 4 à 6 semaines à se mettre en place, mais j'ai l'impression d'avoir déjà abandonné, j'arrive pas à voir les progrès, je ne vois que les biberons de LA à chaque fois qu'il réclame et que j'ai pas tiré assez, et je ne pense qu'à la confusion sein tétine qui fait que j'ai peur de foirer complètement cet allaitement...

Moi qui était partie dans l'idée d'un allaitement long, je serai hyper frustrée de devoir le faire en passant par une machine... Tout le monde me dit qu'au final, ça c'est mon problème, que tant que je tire mon lait le bébé profite de ses bienfaits même si c'est au biberon, les gens comprennent pas pourquoi ça me tient tant à coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breiz

avatar

Féminin Messages : 1447
Réputation : 304

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Dim 16 Aoû - 8:55

@reubeuh je réponds un peu en express car un dimanche chargé nous attends, mais à chaud je dirais :

1) Tu fais tout très bien, tu ne dois surtout pas culpabiliser de quoi que ce soit.
2) C'est normal qu'il hurle pour la mise au sein s'il sait que rien n'en sort, là ça va être à l'ostéo de jouer (est-ce qu'il y a un côté qui marche mieux que l'autre ? si oui, ne le fais téter que de ce côté là, tant pis pour le moment, et tire bien régulièrement l'autre sein pour qu'il ne s'engorge pas).
3) à six jours, c'est plus que normal de galérer, de pleurer, etc. Tu es très forte de gérer ça seule depuis chez toi. Six jours, c'est l'âge d'ALiénor quand elle est sortie de la maternité, et à 5 jours j'appelais les sf ou les puer pour chaque mise au sein, même la nuit.
4) Il faut que M Reubeuh continue à te soutenir, et qu'il tienne plus longtemps le choc que Elias pleure. Est-ce que lui arrive à le calmer, loin du sein ? Si oui, un gros câlin avec papa avant la mise au sein peut être ? (Ici c'est M Breiz qui gère quand une tétée ne calme pas bébé, "Les Lorientaises" et "Madelon prends sa faucille" ont un effet radical :D
5) La confusion sein tétine est en fait assez rare je pense et vient peut être des parents qui n'expliquent pas assez ? En tous cas moi je flippais après un article de LLL, et les trente ans d'expérience de ma sage femme sont résumés ainsi : "Il n'est pas idiot votre bébé ? Bon, eh bien il sait faire la différence entre votre sein et une tétine"

Nous on a eu les bouts de sein medela, aucun problèmes pour les arrêter à 2 mois alors que les SF de la mater et la conseillère allaitement me disaient "oh la la, il faut arrêter vite sinon elle ne va plus jamais pouvoir téter autrement". Bah si.

Sur le LA, j'étais comme toi à la mater, hyper frustrée de devoir en donner. Mais c'est un mal pour un bien, un bébé qui crève de faim hurle, avale de l'air, a mal au bide, consacre son énergie à hurler au lieu de téter, donc perd ses forces. Ça leur demande une énergie folle de téter. Avec le combo DAL + bouts de seins il aura enfin l'impression que ça vient tout seul au sein et il apprendra à téter.
Pour que la transition se fasse en douceur, il me semble qu'une des puer de la mater pinçait le fil du DAL quand Aliénor tétait bien, pour qu'elle apprenne à tirer sur le sein quand même. Bon c'était léger comme complément, elle avait 10ml par tétée seulement, mais ça me rassurait de savoir qu'elle était calée, que je ne la laissait pas avoir faim. Ca rejoint un peu ce qu'on disait dans le topic général sur laisser pleurer ou pas. Peut être que si tu essaies de voir le complément comme un soutien, un plus, et non pas l'immonde mixture qui remplace ton lait, vous y arriverez mieux Elias et toi ? (La puer que j'aimais bien à la mater présentait ça à Aliénor comme du dessert, j'aimais assez. "OK, tu as bien mangé tes épinards, tu peux avoir une crème au chocolat bien chimique maintenant, parce que c'est pas bon, mais qu'est-ce que c'est booooon :D")

Ah, et aussi c'est normal de pleurer, tu es en plein dans les baby-blues et les hormones ces radasses ne sont pas d'un soutien sans faille quand on rencontre une difficulté. Donc ne culpabilise pas si tu pleures non plus !

Pardon c'est un peu tout en vrac mais je voulais le dire avant de filer !

Bises et tiens bon ! console
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://parentsimparfaits.wordpress.com/
Frodon

avatar

Féminin Messages : 1362
Réputation : 367
Age : 27

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Dim 16 Aoû - 11:01

@Reubeuh déjà je t'envoie un immense câlin de soutien console Est-ce que tu as essayé de le faire téter sur des périodes où il ne réclame pas à manger? Ici je remarque que c'est ce qui marche le mieux car quand il a faim il est trop pressé et ça l'énerve trop rapidement, alors que lors de ces courts moments d'éveil (pas forcément faciles à trouver...) il s'y intéresse.
Sinon j'ai lu parfois qu'ils peuvent être facilement gênés par les odeurs, peut-être qu'il n'aime pas l'odeur de ton gel douche/déo, je ne sais quoi?
A propos de la confusion sein tétine: je suis tout à fait d'accord avec la sf de @Breiz le bébé sait faire la différence! Parfois Alexi refuse totalement la tétine et ne veut que le sein. J'ai eu aussi des bouts de sein (j'ai vite arrêté car il ne prenait pas suffisamment avec, il avait l'air repus mais il maigrissait...) et là ça ne l'empêche pas d'avoir enfin chopé le truc, d'avoir compris où est le sein. C'est sûr que ça a pris du temps, mais je n'ai pas essayé non stop pendant deux mois, si j'avais persévéré ça aurait été plus rapide!
Je comprends totalement ta frustration, ça me fait trop de peine que tu sois aussi dans cette situation... Idem pour la non envie de donner uniquement son lait tiré. Alexi n'a quasiment jamais tété, je crois que sa première tétée c'était à 6 ou 7 jours de vie, sinon ce n'étaient que des mises au sein interminables ponctuées de coups de pieds dans le ventre et de hurlements. Avec les puer qui lui plaquaient la tête sur mon sein, ça n'avait absolument rien du moment câlin et agréable que j'avais imaginé...
Donc depuis sa naissance, une seule vraie tétée... J'ai un peu de mal à trouver mes mots, je voudrais te rassurer. C'est toujours possible, vous pouvez toujours y arriver si vous persévérez MAIS si tu n'y arrive plus, si tu ne te sens plus capable ça ne fait pas de toi une mauvaise mère console Personne ici ne te jugera, je pense qu'on comprend toutes à quel point c'est difficile quand on a l'impression de torturer son bébé (alors que non, il y a probablement des bonnes raisons pour qu'il réagisse comme ça, et peut-être que l'ostéo peut aider d'ailleurs, c'est top que vous y alliez).
Est-ce que ta conseillère en lactation peut revenir te voir pour t'aider à nouveau? Est-ce que vous avez essayé d'autres positions d'allaitement?

Courage en tous cas, je suis de tout coeur avec toi cœur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reubeuh

avatar

Féminin Messages : 1080
Réputation : 215
Age : 28
Localisation : Grenoble (Isère, 38)

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Dim 16 Aoû - 23:00

Merci pour vos conseils les filles !

@Breiz Oui mon sein droit donne plus que le gauche donc je tente exclusivement à ce sein (et j'essaie petit à petit de mettre le DAL dans le bout de sein mais je trouve pas que ça ait un effet particulier... Je pense que je le ferai sans bout de sein quand il tétera) par contre je tire les deux vu que j'ai une machine à double pompage. Le truc c'est que j'ai du mal à me concentrer et que du coup je donne peu, je me bloque vite sur la machine et là je donne plus rien...

J'ai discuté avec Mr, il m'aide au max et me soutient, on a mieux réussi aujourd'hui. Ca me rassure ce que tu dis sur la confusion sein tétine, je me disais aussi que les bébés n'étaient pas si bêtes, en plus beaucoup de parents donnent des tétines rapidement alors qu'ils allaitent au sein et les bébés perdent pas...

@Frodon_ J'ai essayé aujourd'hui la mise au sein quand il ne pleure pas encore, et même s'il ne tète pas réellement au moins il ne hurle pas, et moi derrière je donne vachement plus au tire lait parce qu'il a tiré un peu avant donc je pense que j'ai mieux le réflexe d'expulsion, c'était une super idée ! (Bon par contre faut trouver des périodes de réveil calme, parce que souvent c'est dodo je me réveille je râle j'ai faim j'en veux pas de ton nichon Razz )

J'ai les mêmes mises au sein que toi j'ai l'impression (interminables, avec hurlements et coups etc, en plus il me file des coups de poing donc il fait sauter le bout de sein/le DAL...) c'est vraiment frustrant et avec les hormones ça a vite fini sur "pourquoi il me déteste il prend tout sauf mon sein" (oui je sais, ça a rien à voir, mais les hormones...)

Niveau position celle qui marche le mieux c'est la madone inversée, les autres j'ai jamais réussi à le faire téter ne serait ce qu'une fois... Ma conseillère est déjà venue deux fois, mais ça a pas trop aidé... J'attends l'ostéo, j'espère que ça changera quelque chose et qu'il sera mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breiz

avatar

Féminin Messages : 1447
Réputation : 304

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Lun 17 Aoû - 9:43

Pour le DAL, nous ça n'a jamais marché en le mettant dans le bout de sein, la puer glissait le fil dans la commissure des lèvres de bébé, toute seule ça doit être très galère mais si ton compagnon est là il peut le faire (et participer à l'allaitement maternel comme ça en plus, ça sera une victoire à trois, en famille).

Et pour le tire lait, j'avais vu je crois que la machine bloque beaucoup de mamans, et que pour celles qui tirent "loin" de leur bébé (au boulot était l'exemple donné mais quand bébé dort déjà), regarder une photo de lui peut aider. Si jamais il s'endort dans les bras de son papa vous pouvez peut être tenter le coup, ça peut peut être fonctionner comme après une tétée, s'il est là avec vous et que tu peux lui caresser un bout de joue ou de petit bidon dans son sommeil ?

En tous cas je te trouve très courageuse (et très déterminée), et comme le dit @frodon_, tu ne seras pas une mauvaise mère si vous restez sur les biberons, de lait tiré ou de LA. Moi pour le moment je te range plutôt dans la case "héroïnes" s'il fallait vraiment coller une étiquette ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://parentsimparfaits.wordpress.com/
Reubeuh

avatar

Féminin Messages : 1080
Réputation : 215
Age : 28
Localisation : Grenoble (Isère, 38)

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Lun 17 Aoû - 13:07

Oui pour le DAL il m'aide beaucoup parce que toute seule j'ai pas assez de bras, mais pour le moment en prise au sein direct, même avec ça marche pas, on réessayera après l'ostéo je pense. La machine c'est vraiment du psychologique, quand je l'ai à côté ça marche mieux mais c'est dur de se poser et de pas penser à ça (surtout avec le bruit)... Du coup j'essaie la mise au sein et le tirage après, vu que je suis encore dans la tétée ça marche mieux.

J'y tiens tellement que j'ai pas envie d'abandonner, la sage femme a dit que ça pouvait mettre 6 semaines, donc je vais m'acharner tout ce temps là, parce que vraiment je vivrai très mal de pas pouvoir lui donner mon lait... (Et puis tout ce que je lui donne de mon lait, c'est toujours ça de pris niveau anticorps et tout ça ! Et puis j'ai pu lui soigner sa conjonctivite avec mon lait, alors ça vaut le coup de continuer à stimuler la lactation ne serait ce que pour pouvoir soigner mon bébé ! rigole )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsiporah
Admin
avatar

Féminin Messages : 961
Réputation : 220

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Lun 17 Aoû - 14:18

@Reubeuh : Tu es vraiment super courageuse ! J'admire ta force de caractère. Malheureusement, je n'ai pas tellement de conseil, j'ai une allaitement plutôt facile en dehors des deux-trois premières semaines. 



Pour ma part, je vais commencer l'allaitement mixte. Pas trop de gaieté de cœur mais j'essaye de ne pas me mettre la rate en court bouillon pour ça. Je vais prendre le lait de relais BabyBio, il m'a l'air pas mal. 
Voilà, c'est une étape de plus dans l'histoire de mon bébé. J'espère juste que cela ne sonneras pas le glas de mon allaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frodon

avatar

Féminin Messages : 1362
Réputation : 367
Age : 27

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Lun 17 Aoû - 15:31

@Reubeuh contente que ça marche un peu! Tu es sur la bonne voie et tu gères, bravo good Sinon je suis d'accord avec toi c'est dur de trouver des périodes d'éveil calme... D'autres trucs qui aident bien:
-le faire dormir sur toi en peau à peau. Je m'arrange pour sa tête soit proche de mon sein, comme ça il en a l'odeur et parfois il vient le toucher avec sa bouche quand il est dans un sommeil plus léger. Parfois j'appuie dessus pour que du lait sorte et il fait des sourires (en dormant oui oui). Ca ne résulte pas forcément sur une mise au sein, mais ça a l'air de lui plaire!
-le porter en écharpe! Pareil il sent ton odeur, et surtout celle de tes seins et le fait d'être enveloppé ça le rassure. Ca lui rappelle la période où il était dans ton ventre et ça stimule ta montée de lait et son envie de téter. Parfois à la maison je le porte dans l'écharpe seins nus, je me dis que ça doit d'autant plus aider.
-autre truc que je fais aussi, récupérer des gouttes de mon lait sur mon doigt et lui passer sur les lèvres. Ca arrive qu'il tête goulument mon doigt, c'est vrai que c'est plus facile à trouver qu'un mamelon!

Sinon je comprends bien ce que tu dis sur "pourquoi il me déteste", je le ressens aussi... Bon en général quand ça part comme ça j'insiste pas, il est tendu, je suis tendue ça ne mène à rien. Vraiment, ne te force pas à faire des mises au sein dès qu'il a faim si tu ne le sens pas! Au bout d'un moment tu vas avoir l'impression que vous n'avez jamais de moment câlin et ça impacte la relation. Ca arrive que je ne tente une mise au sein qu'une fois dans une journée par exemple! J'essaie de ne pas trop me mettre la pression (même si forcément, j'ai la pression, j'aimerais tellement que ça marche que ça m'obsède) et je me dis que peut-être d'un coup, il aura un déclic. Comme l'a dit le médecin, si ça se trouve à un moment il refusera le biberon. Et j'avoue que rien ne me ferait plus plaisir... Bon après je sais pas, ça durera peut-être très longtemps quand même mais bon, j'essaie de rester positive!
Je lui parle beaucoup quand j'essaie de le mettre au sein, s'il commence à s'énerver je lui dis qu'il s'en sort très bien, que je vois bien que c'est difficile mais que je suis fière de lui. Si ça ne va vraiment pas je lui dis que ce n'est pas grave et je lui donne sa tétine en lui faisant un gros câlin (par contre pour la tétine, on ne l'a introduite qu'à 1 mois environ, je sais pas ce que ça aurait donné avant - et elle est très différente de la forme d'un sein, elle est plutôt plate).

J'ai aussi oublié de te répondre sur les mamelons plats: les miens le sont aussi et on m'a dit que c'était totalement normal pour un premier. J'ai vu qu'il existe tout un tas d'objets pour les faire ressortir plus, mais je n'en ai testé aucun. Le tire lait les fait bien ressortir, à tenter peut-être de tirer ton lait 5 minutes avant une mise au sein? Sinon j'ai remarqué que depuis qu'il a bien pris mon sein droit pendant 5-10 minutes la semaine dernière il ressort beaucoup plus que l'autre et le trouve plus facilement. Ca va venir progressivement, courage flower


Ici j'ai commandé un DAL qui devrait arriver dans la semaine et j'ai commencé à tirer mon lait avec le Medela Lactina. J'ai aussi acheté de l'homéopathie pour aider ma montée de lait. Tout à l'heure quand j'ai tiré ça venait beaucoup mieux, on est encore loin mais ça avance! Par contre c'est toujours aussi dur de tirer de nuit, surtout quand il se réveille très très souvent...

@Tsiporah oh courage câlin Je croise les doigts pour que ça continue bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breiz

avatar

Féminin Messages : 1447
Réputation : 304

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Mar 18 Aoû - 13:07

Coucou !
Comment ça avance pour vous ?

Ici c'est un peu galère aussi : elle tète bien, le souci c'est moi : j'ai un mal de chien. Mais vraiment. Je suis "obligée" de crier à chaque début de tétée pour évacuer, ça me fend le cœur.
A chaque fois j'explique à Aliénor comment bien prendre le mamelon en ouvrant grand sa bouche, parfois ça fonctionne, parfois non, elle aspire juste le téton et c'est un calvaire.
En général c'est juste la prise du sein et les trente premières secondes qui sont douloureuses, mais parfois elle me fait mal à nouveau plusieurs fois avant que la tétée ne démarre vraiment.
Je ne sais pas trop quoi faire parce que je voudrais tirer mon lait pour avoir une solution de secours si un jour j'ai trop mal pour l'allaiter, mais à la fois... j'ai tellement mal quand elle tète que solliciter mes tétons encore en plus dans la journée ça me terrifie...
Surtout qu'elle tète vraiment beaucoup depuis hier, et que malgré une longue nuit de repos pour mes tétons, j'ai eu super mal dès les premières tétées du matin. Je crois pas que ça soit des crevasses, par contre j'ai l'impression qu'on me transperce le téton de millions d'aiguilles... ça fait mal dedans (enfin je crois).
Je suis perplexe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://parentsimparfaits.wordpress.com/
Chalchiuhtlicue

avatar

Féminin Messages : 578
Réputation : 131
Age : 29

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Mar 18 Aoû - 14:23

@Breiz J'ai eu ça aussi pendant les premières semaines (4-6 semaines). C'est assez difficile comme période, j'avais le mamelon tout déformé et aplati (et quand j'utilisais le tire-lait, le mamelon reprenait une forme cylindrique, c'était kiffant). Est-ce que tu mets quelques chose? N'hésite pas à mettre des compresses froides ou chaudes (ça dépend de toi). J'utilisais de l'eau très chaude (c'était pour me vider, mais aussi pour soulager cette douleur entre les tétées) avec un verre. Et avant chaque tétée, je mettais de la lanoline. J'avais la sensation d'un bouclier contre cette douleur. Et je prenais sur moi...

Sinon, je ne sais pas du tout si la douleur peut-être à un champignon, comme le muguet? Il faut voir s'il y a des points blancs dans la bouche d'A., mais je ne m'en rappelle plus (voir les pages de la LLL qui expliquent mieux...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breiz

avatar

Féminin Messages : 1447
Réputation : 304

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Mar 18 Aoû - 14:31

J'avais regardé pour le muguet, ma SF a regardé aussi, rien du tout !
Mais oui je savais qu'on pouvait avoir mal les premières semaines, sauf que nous on en est à dix... Ceci dit, ça n'en fait que deux qu'on n'utilise plus du tout des bouts de seins, alors du coup peut être que c'est comme si on était au tout début de l'allaitement pour mes seins ?
Aujourd'hui je me tartine de crème oui, une DIY à base de "fausse" lanoline végétale et de calendula. Mais si celle ci ne fonctionne pas, je claquerais mon compte en banque pour de la lanoline de pharmacie, ça avait bien fonctionné à la maternité pour les crevasses...

Je crois que je vais reprendre de la tisane d'allaitement (pas trop) et recommencer à tirer mon lait doucement, juste pour stimuler un peu/habituer mes seins au tire lait, quitte à balancer le lait dans l'évier.

On part en vacances dans quinze jours en fait, du coup j'hésite drôlement à tirer, ou à attendre notre retour. On sera chez mes parents donc pour la logistique ça ira, mais est-ce que je vais trouver/prendre le temps de tirer mon lait (parce que pour être honnête, c'est vachement plus fun de visiter un château/un musée/une grotte que de tirer mon lait, quand même !)

edit : je me demande si elle n'a pas le frein de langue trop serré/rigide aussi. Normalement c'est rare chez les filles, mais je sais qu'il y a un facteur héréditaire et moi je suis sure que je l'ai, je peux à peine tirer la langue (et le french kiss est genre impossible, je sais pas ce que c'est :D )...
En lisant la fiche LLL à ce sujet je retrouve des "symptômes" (pas tous heureusement), ce qui m'amène à penser que si elle a un frein de langue trop serré, ce n'est pas un gros handicap pour elle, pour le moment. Mais bon, à vérifier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://parentsimparfaits.wordpress.com/
Frodon

avatar

Féminin Messages : 1362
Réputation : 367
Age : 27

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Mar 18 Aoû - 18:58

@Breiz courage pour les douleurs, j'ai grimacé rien qu'à te lire... J'ai rien à te conseiller mais ça me fait un peu la même chose les premières minutes avec le tire lait. Comme toi je souffle un bon coup et puis ça passe mais bon!

Sinon ici pour l'instant je tire mon lait (hier j'ai réussi à faire 6 fois, par contre sur la nuit j'y arrive pas encore), je fais des sieste en peau à peau avec lui. J'ai pas spécialement envie de réessayer de le mettre au sein avant la montée de lait. J'attends que ce soit bien installé et puis je tenterai à nouveau, avec le DAL cette fois-ci!

A quoi on reconnait une crevasse? (j'ose pas googler ça shifty )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breiz

avatar

Féminin Messages : 1447
Réputation : 304

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Mar 18 Aoû - 19:12

@frodon_ : ça fait uuuultra mal et ça suinte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://parentsimparfaits.wordpress.com/
Frodon

avatar

Féminin Messages : 1362
Réputation : 367
Age : 27

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Mar 18 Aoû - 19:16

Ok merci! J'ai l'impression de voir des espèces de creux sur mes tétons après avoir tiré mon lait mais c'est pas douloureux en soi (c'est tout le mamelon qui est très très sensible) alors ça va.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breiz

avatar

Féminin Messages : 1447
Réputation : 304

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Mar 18 Aoû - 19:29

Ben crème toi à fond après avoir tiré alors.
Normalement le tire lait fait bien moins mal qu'un bébé, surtout les électriques ! Mais dans le doute, mets une bonne couche de lanoline, ou d'un substitut végétal, ou étale un peu de ton lait dessus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://parentsimparfaits.wordpress.com/
Chalchiuhtlicue

avatar

Féminin Messages : 578
Réputation : 131
Age : 29

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Mar 18 Aoû - 20:21

Pour le frein de langue, normalement à la maternité, ils ont dû voir ça hésite. Sinon, peut-être que sans les bouts de sein, ça fait justement cet effet "début de l'allaitement"!

Perso, entre visiter un château ou tirer mon lait, j'ai vite choisi :p!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsiporah
Admin
avatar

Féminin Messages : 961
Réputation : 220

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Mer 19 Aoû - 15:35

@Breiz : C'est à l'air vraiment galère  console 
Même si le frein de langue aurait pu/du être détecté plus tôt, je pense qu'il ne faut pas exclure cette piste trop vite. 


Ici premier biberon hier, après le repas solide, elle en a presque rien bu. 
Du coup, ce midi, j'ai fait l'inverse. Elle a bu 200 ml et a quand même mangé toute son assiette. C'est passé tellement tout seul que s'en est presque vexant !  mdr Et elle a l'air de bien le digérer, pour le moment il n'y a aucune goutte qui est sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frodon

avatar

Féminin Messages : 1362
Réputation : 367
Age : 27

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Mer 19 Aoû - 20:17

Ca devient dur de tenir le coup avec le tire lait. Ca vient trèèès doucement, parfois je n'ai quasiment rien au fond des biberons. Par contre niveau fatigue je le sens, je suis épuisée. Je prends des vitamines et du fer, je mange dès que j'ai faim mais j'ai l'impression que ça ne suffit pas. Vous avez fait comment pour tenir le coup en début d'allaitement vous?

Sinon mon DAL est arrivé au relais colis, je vais le récupérer demain. Je compte attendre ma montée de lait pour l'utiliser mais j'espère que ce sera avant la reprise du boulot de mon mari (lundi) sinon je vais galérer seule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chalchiuhtlicue

avatar

Féminin Messages : 578
Réputation : 131
Age : 29

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Jeu 20 Aoû - 14:11

@Frodon_ En début d'allaitement, c'était du repos et prise quotidienne de vitamines de grossesse, ce que tu fais quoi :/... Et si tu continues à tirer mais sans que rien ne sort, c'est peut-être suffisant pour avoir une montée de lait? Est-ce que tu regardes des photos de ton bébé pendant le tirage? Ou penser à lui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breiz

avatar

Féminin Messages : 1447
Réputation : 304

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Jeu 20 Aoû - 14:51

@Frodon_ Je suis pas sure de trouver les mots "doux"... j'ai l'impression que tu fais les choses à l'envers en fait. On sait que bébé stimule mieux la lactation que le tire lait, tu as ton DAL qui est là pour aider Alexi à comprendre que le lait sort du sein. Le moment pour l'utiliser c'est maintenant, pas quand tu auras ta montée de lait et qu'Alexi aura du lait à volonté en tétant, non ?
Ou alors je comprends mal ce que tu expliques, et tu parles de la montée de lait "quotidienne" quand on a les tétons qui chatouillent et le lait qui sort quasi tout seul ?
Pardon si mes mots manquent de tact, je sais que ta situation est archi difficile, mais j'ai du mal à comprendre en fait...

Autre idée qui me vient d'un coup (je ne sais pas du tout si c'est stupide ou pas d'ailleurs), as tu des bouts de sein en silicone ? Vu que ton bébé est habitué au contact d'une tétine de biberon, peut être que mettre la pointe du DAL dans le bout de sein dans un premier temps peut l'aider à prendre le sein plus facilement ?

Sinon pour gérer la fatigue du début ben... j'ai beaucoup dormi en fait... Je mange toujours beaucoup (et relativement équilibré même si je dose fort sur le chocolat), je bois plein d'hépar (ça aide le transit si tu prends du fer + ça complémente en magnésium) et j'ai laissé M Breiz gérer à peu près toute la maison (c'est à dire j'ai accepté que ma maison ressemble à Bagdad pendant que M Breiz gérait les urgences de type "manger" :D).

Moi je galère toujours autant, ALiénor n'ouvre pas la bouche pour téter, elle me fait super mal. Parfois j'arrive à l'aider en pinçant bien le mamelon et en plaquant sa bouche dessus en la maintenant par la nuque comme me l'avait montré la conseillère en allaitement, mais je me tâte à reprendre un rdv (sauf que coucou c'est à Rennes à 45min de chez moi et fleeeeeemme !).
Je vais voir demain ce qu'en pense ma SF libérale, déjà. Mais vu qu'elle m'a déjà fait le coup du "dire que le frein de langue est trop court c'est un peu une mode" j'ai un peu peur... Même si la connaissant elle vérifiera si j'insiste et argumente.

J'ai regardé ces jours ci l'émission sur les débuts de l'allaitement des Maternelles ( Allaitement : le plus dur, c'est le début ! ) et la sage femme spécialiste de l'allaitement a bien expliqué le positionnement de la bouche du bébé, ça m'a bien aidé, j'ai un peu moins mal quand j'arrive à bien aider Aliénor à prendre le sein.
Peut être que toi tu y trouveras des idées aussi (la grande thématique c'est quand même : lâcher prise sur le ménage, la maison etc et se reposer !)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://parentsimparfaits.wordpress.com/
Reubeuh

avatar

Féminin Messages : 1080
Réputation : 215
Age : 28
Localisation : Grenoble (Isère, 38)

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Jeu 20 Aoû - 16:24

@Breiz J'ai pensé à toi pendant le rendez vous ostéo d'Elias hier : il a trouvé qu'il avait un muscle sous la langue qui était en permanence contracté, ce qui l’empêchait de tirer la langue... Conséquence : même symptôme qu'un frein de langue trop court, sauf qu'on le voit pas. Il l'a manipulé, on a vu la différence immédiatement, il a pu téter tout de suite ! Du coup il peut y avoir un problème physique sans frein trop court.

Pour le début d'allaitement moi aussi je dors beaucoup, je me pose sur le canapé, je m'allonge (en plus apparemment plus on s'allonge plus la production est bonne) pis je prends les tisanes et tous les trucs.

@Frodon_ Je pense aussi que c'est le bon moment pour utiliser le DAL, il stimule vraiment mieux le bébé ! En plus du coup ça va te faire monter ton lait et c'est moins fatigant que le tire lait je trouve.

Moi je pense que je me suis un peu emballée : hier on a réussi à faire plusieurs prises au sein (avec bout de sein parce que par contre sans il prend toujours pas...) mais aujourd'hui il est infect et il hurle avant même de tenter de prendre... C'est hyper fatigant... Et puis psychologiquement c'est super dur...

Du coup je continue de tirer mon lait, parce que j'ai trop peur qu'il refuse. Et je pense que je vais essayer de reprendre rendez vous avec une conseillère, il faut que je sois revue et qu'on me réexplique, je galère trop...

Et puis ça me rend triste, et Mr a beau essayer de m'aider, il est pas hyper motivant je trouve, il a vite tendance à aller chercher le biberon quand il pleure... Du coup j'ai vite tendance à m'énerver et à pleurer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Breiz

avatar

Féminin Messages : 1447
Réputation : 304

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Jeu 20 Aoû - 17:37

Ça va prendre du temps mais c'est sur la bonne voie, @reubeuh !
Nous on a déjà vu l'ostéo (deux fois) et effectivement elle a travaillé dans la bouche d'Aliénor (surtout le palais) et ça a déjà pas mal amélioré.
Alors est-ce que le boulot de l'ostéo est déjà à refaire ou est-ce qu'il y a un souci autre, à voir avec la SF !

J'ai réussi à tirer 20ml aujourd'hui, je suis contente ! M Breiz les donnera ce soir je pense, pour ne pas perdre !
Hier j'avais 5ml, on lui a fait boire au verre mais elle a tout craché mister green

Je n'ai pas tiré très longtemps, dès que j'ai senti que le mamelon s'irritait j'ai arrêté et je l'ai généreusement tartiné de crème au calendula. Avec 20ml on a de quoi tester le biberon je pense. Elle n'en a jamais eu de sa vie, on verra bien ! Vu qu'elle connait les bouts de sein en silicone, la tétine en caoutchouc, je me fais pas trop de souci, et puis c'est plus par confort (et pour faire plaisir à M Breiz) que par nécessité pour l'instant.
D'ailleurs en écrivant je réalise que j'ai peut être tiré trop longtemps, le téton me fait bien bien mal. Mais j'arrive pas à exprimer manuellement à gauche (alors que j'ai eu quelques ml à droite, et que le tire lait lui par contre n'a rien obtenu du sein droit). Mon corps, ce troll :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://parentsimparfaits.wordpress.com/
Frodon

avatar

Féminin Messages : 1362
Réputation : 367
Age : 27

MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   Jeu 20 Aoû - 20:58

Merci pour vos retour les filles. J'ai récupéré le DAL en début d'aprem et j'avoue que j'appréhendais un peu les mises au sein, c'est pour ça que je voulais attendre d'avoir une vraie lactation avant de tenter. Déjà qu'il a tendance à s'énerver lors des mises au sein, si en plus il n'y a que peu de lait c'est encore pire... Et pas de souci @Breiz tu ne m'a pas blessée ne t'en fais pas clin d’œil

Nous avons donc tenté une mise au sein tout à l'heure. Après son biberon je l'ai pris contre moi, il s'est endormi et pendant son sommeil je l'ai bien mis contre mon sein, pour qu'il sente bien l'odeur. On a installé le DAL pendant ce temps, et quand il a commencé à émerger pour manger j'ai commencé à le stimuler avec mon sein. Il dormait encore à moitié (s'il se réveille trop c'est direct l'énervement), cherchait un peu, léchouillait. Petit à petit il s'est de plus en plus réveillé, pour le motiver on a fait couler un peu de lait avec le DAL dans sa bouche. Et ça s'est passé exactement comme à la maternité, il s'est tout de suite mis à pleurer, tout crispé, il se cambrait donc impossible de le garder correctement contre mon sein. Il n'avait même pas l'air de comprendre que du lait coulait dans sa bouche. Il tournait sa tête vers mon visage avec un air de détresse sur le visage et bien sûr je me suis de plus en plus crispée aussi donc on est pas allés bien loin...
Tout ce que j'arrivais à me dire c'est "pourquoi?" (et c'est parti dans l'irrationnel ensuite, pourquoi il me déteste etc) et je me suis sentie super égoïste dans mon désir d'allaiter vu l'état dans lequel ça le met. J'ai demandé à mon mari de le prendre car je n'en pouvais plus. J'ai fondu en larmes quand il s'est calmé avec la tétine puis avec le biberon, j'avais aucune envie de voir ça et on a commencé à se prendre un peu la tête avec mon mari... Bref l'ambiance quoi... Heureusement on se reprend vite.
Il a fini par lui donner le biberon pendant que je me reprenais un peu puis je l'ai repris en peau à peau contre moi (semi-allongée cette fois-ci). Rapidement il a cherché à nouveau, il se met bien sur le mamelon mais n'essaie même pas de le téter. On tente le bout de sein, il le prend mais n'ouvre pas assez la bouche et me fait très mal. J'ai l'impression qu'il ne fait qu'ouvrir et fermer ses mâchoires. Il finit par s'énerver à nouveau, chercher le sein encore une fois mais je garde le cap et je me détends au maximum, je tente de le rassurer. Rien à faire, il est pile au bon endroit mais il tète pas même lorsqu'il a bien le mamelon en bouche. Il ne fait que hurler alors je lui donne sa tétine pour qu'il se calme et il s'endort un peu. Au bout de quelques minutes il la recrache et reste contre mon sein à ouvrir et fermer la bouche dans le vide dans son sommeil, tout calme.
Après toutes ces émotions il dort profondément et moi je suis perdue... Je n'arrive pas à comprendre, ça me fait un sérieux coup au moral. Je savais que ça ne marcherait pas du premier coup mais je ne m'attendais pas à un rejet si violent :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mes seins, ton lait, nos galères : questions sur l'allaitement maternel
» tirer son lait plein de questions en vrac
» Petites pertes de "lait"
» énormissime montée de lait
» Peu de lait maternel et quasi zéro produits laitiers, pb ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le parlottoir  :: Alimentation-